© Céline Schneider & Michel Kohler 2013 - Le contenu de ce site est soumis à la loi sur les droits d'auteurs. Aucune image ne peut être copiée, utilisée ou reproduite sans l'autorisation des auteurs.
C'est à l'âge de 14 ans que Michel Kohler a commencé à s'intéresser aux oiseaux et à l'image. Ses parents lui offrent alors ses premières jumelles et bientôt son premier appareil photo. A 20 ans, il réussit avec succès son permis de bagueur d'oiseaux.
Après quelques voyages ornithologiques en Espagne, Michel part pour la première fois en Inde. C'est alors le coup de foudre pour ce pays, non seulement pour sa faune exceptionnelle, mais également pour ses habitants et sa culture. Ayant désormais attrapé le virus des voyages, il visite de nombreux autres pays, avec toujours en point de mire l'observation et la photographie animalière.

Céline Schneider a toujours aimé la nature et la photographie, ainsi que les voyages dès qu'elle en a eu l'occasion, mais sans jamais vraiment privilégier ces domaines par rapport à ses autres intérêts; jusqu'à sa rencontre avec Michel. Dès lors, grâce aux connaissances acquises à ses côtés, elle a développé une passion pour l'observation des animaux. Cette passion l'amène à immortaliser certains moments privilégiés, mais lui donne aussi la volonté de soutenir celles et ceux qui luttent pour la sauvegarde des espèces.

Nous avons voyagé plusieurs fois en Inde, mais notre destination de prédilection est sans doute le Pantanal brésilien, que nous avons visité à cinq reprises. Nous avons également eu la chance de voyager 3 mois en Océanie. Presque chaque printemps, nous nous rendons dans le sud de l'Espagne. En Suisse, nous photographions peu mais observons beaucoup!
Pour prendre nos photos, nous utilisons le matériel suivant:
Canon 7D
Canon EF 15-85mm f3.5-5.6
Canon EF 100-400mm f4.5-5.6
Canon EF 500mm f4 (+EF 1.4x)
PHOTOGRAPHES
"On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités."
Gandhi

Nous sommes conscients qu'avec nos voyages nous émettons beaucoup de CO2. Nous essayons de compenser ces émissions par des dons à des organisations de protection de l'environnement et en adoptant un mode de vie au quotidien qui réduise le plus possible notre empreinte écologique (une petite voiture hybride, transports publics, produits locaux, très peu de viande, ...).